La plus grande des micronations !


    Necrologie

    Partagez
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Necrologie

    Message  Antoine Magellan le Lun 29 Juil - 2:03



     Recueil des décés des personnes influentes du Clan



    C'est ici qu'on annonce les décés officiels des personnages du Clan et qu'on y annonce les cérémonies mortuaires le cas echant.
    Les personnages sont classés dans differentes catégories :

    Personnage principale (PP): C'est le personnage principal du clan c'est le Patriarche, sa mort est d'une extreme importance et entrainera  une cérémonie officielle à portée clanique voir nationale.

    Personnage Important (PI) :  Personnage apparaissant dans la présentation du Clan. C'est un personnage très influent au sein du Clan. Les Vice-Patriarche sont forcement des personnages Importants. Ils rentrent dans le recencement des personnage secondaires et consomme donc 1 PE et 1 PAL par mois. Leur décés provoquera souvent des cérémonies plus ou moins importantes.

    Personnage secondaire (PS): Personnage ayant generalement moins d'importance mais au moins joué une fois par le joueur. Une cérémonie importante sera extremement rare.

    Personnage non Joueur (PNJ) : Personnage jamais joué par le Joueur , il sera pratiquement impossible de voir leur décés dans cette liste (mais on ne sait jamais) et donc encore moins entrainer une cérémonie.



    La Fiche du Personnage sera composée d'une image (le cas echeant) , du nom , des dates de naissance et de décès , de l'age RP , de la cause du décès , de la ville d'habitation, de la qualité du personnage (PP , PI ...) et d'une breve biographie (le cas echant).

    Une cérémonie pourra etre annoncée , si elle est de peu d'importance , son deroulement sera décrit dans la fiche , si elle est d'importance les dates seront données et la cérémonie organisée sur un autre topic.


    Dernière édition par Archibald Parmentier le Mar 20 Aoû - 1:05, édité 1 fois
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Ernest Picaban

    Message  Antoine Magellan le Lun 29 Juil - 2:52












    Ernest Henri Lucien Picaban (PS)


    21 Mai 1931 - 29 Juillet 2013 



    82 ans


    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : crise cardiaque





    Descendant direct de Lucius Picabanus , fondateur du Clan Picaban , il né dans la famille aisée des Picaban en tant que 4eme enfant (dernier des fils) en 1931. Il fait des études avec un serieux sans nom et ne profite d'aucun plaisir. Dernier de la portée , il ne se destine à rien , voulant seulement vivre de ses rentes. Il se marie avec Helene Manjoue des Castanières conformément aux désirs de son père le chef de la Maison Picaban. Il subit de plein fouet avec sa famille la milice noire des Jallan qui chasse les pouvoirs claniques que represente sa famille. Ses parents et ses 3 freres et soeurs sont assassinés mais il parvient à s'exiler avec sa femme secretement à Prya.


    En exil , il ne s'occupe pas des affaires de la Francovie et mettra au monde deux enfants : Vincent et Henri.
    Il est devenu suite au décès de son père et de ses 2 frères ainés le chef de la Maison Picaban et donc possible héritier de l'Empire de Francovie (pour les impérialistes picaban) , chose qu'il reniera très vite.
    Il vit de la fortune familiale qui l'a emené avec lui et ne travaillera jamais de sa vie.


    Suite à la chute de Jallan , il revient en Francovie quand la démocratie parait stable en Janvier 2013 avec sa famille. Il est très critiqué pour son manque d'action evidente pour aider les francovars qu'il a totalement abandonné.


    Il récupère la fortune de sa famille que la République lui restitut. Alors que le mouvement impérialiste se met en place , il continu à renier le Trone de Francovie tout en restant le chef de la maison Picaban.
    Sa femme décède en Mars 2013.


    Homme sans conviction , sans desirs et sans ambitions , il continuera à vivre de ses rentes sans s'interesser à la vie politique , participant parfois à quelques cérémonies notamment religieuse avec l'innauguration de la cathédrale Saint-Timothée qui le rendra personnage Secondaire.


    Il meurt dans la nuit du 29 Juillet 2013 d'une crise cardiaque foudroyante , certains disant à cause d'une simple mouche qui aurait bousculé une vie tellement monotone depuis des décénnies.






    Etant membre important puis chef de la Maison Picaban il sera enterré dans la Gallerie des Picaban dans la crypte du Patriarchame conformement à la tradition.
    Aucun topic ne sera ouvert.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Re: Necrologie

    Message  Antoine Magellan le Mar 20 Aoû - 1:23







    Maurice Legry-pegeaut : (PI)


    15 Juin 1969 - 20 Aout 2013 


    84 ans

    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : rupture rapide d'anevrisme

    Né à Micropolia en 1969 , il démenage avec ses parents à Picabie où il a comme voisin Archibald Parmentier , du meme age avec lequel il devient ami.
    Il fait les memes etudes que lui : le droit et saute les memes classes. Eleve brillant , il est choisit par le régime jallaniste pour etre magistrat. Sur conseil de Parmentier , il deviendra juge de commerce dans les environs de Picabie.

    Juge Hors-Pair , il monte les echelons et devient rapidement le Président du tribunal de commerce de Picabie à l'age de 35 ans en 2004.
    Personnage craignant le régime , il n'ose pas rentrer dans la resistance mais essaye de refuser les ordres et l'influence du régime sur les décisions judiciaires à prendre.

    L'Administration Centrale lui propose un siège de juge criminel , un honneur de la part du régime mais il refuse ne pouvant pas prononcer l'execution de résistant qui serait monnaie courrante dans ce genre de tribunal sous la coupe du régime.
    Le Régime voyant dans ce refus un aveux d'appartenir à la resistance , le surveille et le menace.

    Il est obligé de démissionner de la présidence du tribunal de commerce de Picabie et est nommé greffier du tribunal criminel de Micropolia.
    Le régime le menace de plus en plus et l'oblige à devenir "responsable juridique des executions des décisions judiciaires à la prison secondaire de Micropolia" ce qui correspondait à seconder le bourreau dans les peines de mort.

    En 2010 ne pouvant continuer à ce poste , il fuit la capitale et se réfugit dans une petite ferme de Mézenas. Le régime voyant la fuite d'un résistant le condamne à mort par contumace. Apprenant 2 ans plus tard que la révolution est proche , il revient à Picabie pour rejoindre son ami Parmentier aux Aigles de la Liberté mais est arreté par la milice noire et emprisonné.

    Alors que sa condamnation à mort est proche , la révolution se declenche et il est liberé dès le jour de la mort de Jallan par son ami Parmentier. Grace à ces anciennes fonctions aux tribunaux criminels , il établit une liste de personne condamné à tort par le régime pouvant ainsi gracier les innocents et innocenter ceux qui ont déja périt.

    Il participe aux tribunaux provisoirs en attendant la mise en place du nouveau régime. Il soutient la candidature de Parmentier au Patriarcat et est nommé dès le jour sa victoire Vice-Patriarche aux affaires judiciaires à l'age de 43 ans.
    En tant que Vice-Patriarche aux affaires judiciaires , il met en place une organisation de la justice à Picabie et obtient les droits et pouvoirs de la Sécurité dans le clan organisant ainsi un commissariat centrale. Il marque ses nouveaux pouvoirs par une baisse importante de la délinquance , Picabie devenant l'une des villes les plus sures de Francovie.

    Il devient membre de la Cour Supreme sous la Présidence de Archibald Parmentier , il présidera cette Cour Supreme conformement à la Constitution 2 mois après son entrée devenant ainsi le 5e Président de la Cour Supreme.

    Après la fin de son mandat de Juge Supreme , il redevient à plein temps -il l'était resté officielement- Vice-Patriarche aux affaires judiciaires.
    Sa fin de vie est marquée par une inactivité chronique , touché par la maladie il est tout de meme rester à son poste jusqu'à la fin sous la protection de Archibald Parmentier.
    Il meurt dans son lit d'une rupture rapide d'anevrisme la nuit du 20 Aout 2013.




    Etant membre important du Clan , le Conseil du Clan a annoncé avec la validation du Congrès du Clan qu'il sera enterré dans la Gallerie des Celebrités dans la crypte du Patriarchame conformement à la tradition.
    Une cérémonie sera organisé sans pour autant ouvrir un topic.

    Il legue ses 500 R $ a Archibald Parmentier n'ayant pas d'enfant.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Archibald Parmentier

    Message  Antoine Magellan le Dim 27 Oct - 17:44












    Archibald Parmentier (PP)


    12 Janvier 1969 - 9 Octobre 2013 



    102 ans


    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : Flemingite noire





    Né en 1969 à Picabie sous la dictature d'Edgar Jallan , il est le descendant direct de Felix Parmentier le tout premier Président que connait la Francovie sous la seconde république en 1848.

    Membre d'une famille assez aisée , il fait des études de droit à l'Université de Picabie puis de Micropolia. A l'age de 17 ans , en seconde année de Droit(il a sauté plusieures classes) il découvre dans une cachette des textes de Ludovic de Lamenlières , un des philosophes fondateur de la République.

    Ces textes le convaint que le Régime de Jallan va beaucoup trop loin. Les Clans etant détruit par le dictateur , il rejoint un des petits groupes de résistants que connait la Francovie : "la Société de Lamenlières" en 1986.

    Dans cette société il découvre les textes de Lamenlières cachés secretement par le Professeur Mouroy qui est le chef de la "société de Lamenlières". Le Professeur Mouroy deviendra son mentor.

    Pendant des années il va cumuler le role d'avocat puis de magistrat avec le role de résistant. Malgré quelques petits coups symboliques , la révolution est encore loin. En 2009 , les petits groupes de résistants de Picabie parviennent à se rassembler , les autres petits groupes de clans de chaque ville parviennent à faire de meme. Le 3 avril , le Professeur Mouroy parvient presque meme à faire retablir le clan des Picaban et à se faire elire Patriarche.

    Cependant Damien Jallan apprend la tenue de la réunion et fait intervenir sa Milice Noire. Archibald Parmentier participant à la réunion parvient grace à son mentor à fuir sans que la Milice Noire apprenne qu'il en était membre. Le Lendemain , il apprend qu'il y a eu 67 executions dont son mentor. Cette nuit aura profondement choquée Parmentier. Cependant , rejetant la dictature , il fonde son propre réseau : "Les Aigles de la Liberté" qui lui donnera son surnom de "Grand Aigle".

    Il parvient à rassembler efficacement les groupes de Picabie et réussit à s'entendre avec les autres villes. Les Clans se refonde , le Clan Picaban aussi , Parmentier est élu chef pour participé au Conseil mais pas sous le titre de Patriarche. En 2012 , il participe au Conseil des Clans qui lance la révolution.
    A sa surprise l'armée participe à cette révolution. Pensant à un putsh d'un General infidèle il fait un discours public à Picabie demandant à l'Armée de laisser le pouvoir dès le Premier jour aux civils.

    A la chute de Jallan et au retrait de l'armée , il est nommé representant du clan Picaban toujours sans etre Patriarche au conseil des 5 pour fonder le nouveau régime.
    Il participe à l'élaboration de la Constitution et est surnommé "le père de l'Article 50" qui garantie l'importance des clans , garant selon Parmentier de la démocratie , Jallan l'ayant comprit en les détruisant.

    Le 15 décembre 2012 il est élu 34e Patriarche du Clan Picaban par acclamation.
    Il annonce ne pas vouloir s'engager en politique contrairement à la presque totalité des chefs de clan.
    Sous la République il devient membre de la toute première Cour Supreme et le tout premier à etre nommé pour 3 mois.

    Il en devient le 3eme Président conformement à la Constitution.



    Après la fin de son mandat de Juge Supreme , il préside -sous la nomination de son ami Stephane Maurier- la Commission "Rénovation de la Francovie" portant son nom qui amenera à la plus grande réforme de la Constitution.

    Son travail à la commission terminé , il se concentre sur son Clan developpant la sécurité et participe à l'élaboration de Francovex le plus grand Conglomerat de Francovie et investirera son argent dans quelques entreprises du Groupe.

    Il meurt très agé lors de la crise de la Flemingite noire qui touchera Picabie en Octobre 2013.
    En tant que fondateur de la IIIe République notamment , il est panthéonisé le 26 Octobre 2013.





    Etant Patriarche du Clan Picaban , il devait etre entéré dans la Galerie des Patriarches dans la nécropole du Patriarchame mais son corps a été déposé au Panthéon.
    Une cérémonie de forte importance a eu lieu pour cette occasion.


    Il legue la quasi totalité de sa fortune à son petit-fils Archimède Parmentier (soit 1480 R$ , 29% de Pikea et 18% de l'IJP.
    Cependant il legue egalement des actions à des chefs de clan avec qui il était proche.
    Il legue 2% des actions de l'IJP et 1% de Pikea à Rémi De Kaulle ainsi que 2% de Pikea à Pierre Kikojiro , 2% de Pikea à Emile Bongendorfer et 1% de Pikea à Roger Mezière
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Stephane Maurier

    Message  Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 1:45











    Stephane Maurier (PI)


    19 Decembre1979 -  14 Octobre 2013 



    69 ans


    Lieu d'habitation principal : Micropolia

    Cause du décès : Flemingite noire




    Né en 1979 dans un petit village proche de Picabie d'une famille fermière, il fait des etudes d'administration. Elève brillant , il est major de sa promotion mais refuse les propositions dans l'administration centrale de Jallan pretextant vouloir travailler localement.

    A 24 ans , il colle quelques tracts critiquant les décisions du ministre de la justice qui lui vaudront 4 mois de prison. A sa sortie , il s'engage dans l'armée pendant 3 ans où il est remarqué pour avoir passé plus de jour aux cachots que dans ses baraquements.
    Il est révoqué de l'armée et obtient un petit travail de responsable des archives de son village d'origine. Il fait carrière et essaye d'integrer un réseau de resistance.

    Apprenant l'existence de "la société de Lamenlières" il essaye d'en devenir membre mais la Milice Noire la dissoue le 3 avril 2009 en executant la presque totalité des dirigeants , le reste dont Archibald Parmentier etant sauvé grace à son aide. Il devient membre des "Aigles de la Liberté" et est l'eleve de Parmentier et est à ce titre surnommé "l'Aiglon".
    Il est nommé responsable des archives de Picabie où il parvient à sauver des documents de la Dictature. Il participe à l'insurrection de 2012 et arrive à convaincre son ancienne unité de la division de Micropolia de les soutenir.

    Après la victoire de la Révolution et le retrait de Parmentier de la vie politique , il le soutien pour le Patriarcat. A sa victoire il est nommé à 33 ans Vice-Patriarche aux affaires politiques. Il fonde à ce titre le Parti du Progrès et des Citoyens et en devient le tout premier Secretaire General.


    Il remporte avec le PPC et le PCF les premières elections législatives de Francovie et en devient le tout 1er Premier Ministre. Il se présente aux elections présidentielle mais perd au second tour face à Daniel Morgan. Malgrè la défaite il termine son mandat de Premier Ministre et se retire ensuite de la vie politique ne se representant pas pour un second mandat de député.



    Il revient pour se présenter une seconde fois à la présidentielle et cette fois-ci remporte l'election face à Daniel Morgan.

    Il perd lors de sa tentative de reelection et se retire une nouvelle fois de la vie politique.

    Il revient une 3e fois pour se présenter une nouvelle fois à l'election présidentielle de Juillet en étant investit par le PPC.
    Il remporte avec surprise cette election en eliminant Raphael Vinago.
    A la fin de son 2e mandat non consécutif , il se présente pour la réelection mais est touché pendant la campagne par la flemingite noire qui a touché Picabie. Il décède après plusieurs jours de souffrance.





    Etant Ancien Vice-Patriarche aux affaires politiques et ancien Président de la République il sera enteré dans la galerie des célébrités dans la necropole du Patriarchame.
    Une cérémonie de forte importance a eu lieu pour cette occasion.


    Il legue l'ensemble de sa fortune à sa famille (des PNJ) soit 15% des actions de Pikea , 10% de l'IJP et 30% de Magellan Industries ainsi que 1010 R$.


    Dernière édition par Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 2:19, édité 1 fois
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Antoine De Previs

    Message  Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 2:18











    Antoine De Previs (PI)


    5 Avril 1972 -  18 Octobre 2013 



    76 ans


    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : Flemingite noire




    Né en 1972 , Antoine De Previs est membre d'une famille parmis les plus riches de Picabie. Il fait des études en rapport avec l'Armée avec laquelle il s'engage en obtenant toutefois un poste d'ingenieur du Genie où il est ecarté du front et des petits boulots de tous les jours. Très vite il monte en grade grace à divers pistonage puis quitte l'armée pour vivre de ses rentes que lui offre la fortune de sa famille.

    En 2007 , il termine des etudes en diplomatie et en histoire micromondiale et crée un cabinet de consultation en diplomatie. Cabinet qui sera assez utilisé par les entreprises ayant l'autorisation exceptionnelle d'exporter sous l'ère des Jallans.

    Lors de la Libération il a la présence d'esprit de rejoindre les revolutionnaires au dernier moment. Sa très grande discretion durant la dictature des Jallan lui sera souvent reproché bien qu'il defende qu'il était membre d'un groupe secret de resistant.

    Après la première election législative , il est nommé Ministre des Affaires Etrangères et de la Defense par le Premier Ministre Stephane Maurier. Après le retrait de ce dernier , il vit une longue période de desert politique. Il parvient cependant à garder une influence dans l'Economie du Clan Picaban et devient l'un des fondateurs de Magellan Industries , l'entreprise d'armement dont il devient conseillé en Armement et actionnaire minoritaire.
    Il redeviendra ensuite Secretaire d'Etat chargé de l'Armement puis sera touché par la Flemingite noire lors de la crise picabienne d'Octobre 2013.




    Il a été enteré dans le cimetierre familial dans un chateau du centre de la Picabanie.
    Seul les proches et la famille ont été présent lors de la cérémonie.


    Il lègue 340 R$ et 10% de Magellan Industries à sa famille (PNJ)
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Lucien Lepalion

    Message  Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 2:41











    Lucien Lepalion (PI)


    2 Novembre 1970 -  17 Octobre 2013 



    83 ans


    Lieu d'habitation principal : Micropolia

    Cause du décès : Flemingite noire




    Lucien Lepalion est né de parent cultivé et assez aisés. A l'age de 17 ans , ses parents et son frère unique meurt dans un accident de voiture. Il vit seul mais termine ses études de droit. Il devient un avocat en droit Penal et se spécialise dans la defense des personnes accusés par le régime de trahison. Il profite d'une certaine liberté de parole dans les procès pour dénoncer le régime tout en restant derrière la ligne rouge avec un certain talent.

    Cette absence de langue de bois le rend celèbre et notamment à Picabie. Son cabinet devient très vite le cabinet du moment alors qu'il perd la quasi totalité de ses procès et il engendre une fortune assez conséquente. Il se permet des critiques de plus en plus fortes et de plus en plus visible envers le régime qui vont lui poser divers problème. Son cabinet va etre plusieurs fois cambriolé et cela sans réaction de la police et il va etre controlé plusieurs fois fiscalement et meme etre condamner ce qui va le ruiner.

    Il rencontre Ahmed Boudhela qui va le sauver de la misère en l'engageant comme critique juridique et avocat de son entreprise. Il se permet de nouvelles remarques contre le régime et toujours protégé par Boudhela sera condamné avec lui à 6 mois de prison.

    A sa sortie , il est toujours ruiné mais est soutenu par plusieurs picaban qui vont l'aider à continuer son tour de force avec le régime. Mais cette fois-ci il dépassera la ligne rouge selon le régime et sera arreté pour etre executé. Alors qu'on l'emmene vers la prison pour executer la peine , le convoi est attaqué par des détraqueurs appelé par Boudhela , il sera sauvé et devra se cacher jusqu'à la Liberation.

    Après la Liberation , lorsque le Patriarche du Clan Picaban doit etre élu , il fait parti des favoris avec Archibald Parmentier. Cependant il décide de se retirer et soutient ce dernier. Il devient le N°2 du PPC , le nouveau parti de Stephane Maurier et va diriger toute sa carrière le Parti au sein de l'Assemblée Nationale , tout d'abord en tant que Président du Groupe puis en tant que Président du Parlement. Il va présider le Parlement pendant 4 législature , un record et sera connu pour son impartialité et pour sa langue bien pendue pendant des débats.

    Alors que se termine la législature , il contracte lors d'un retour dans sa maison à Picabie, la Flemingite noire et meurt après plusieurs jours de combat.





    Alors qu'au début sa panthéonisation clanique n'était pas prévue , il a été décidé par Antoine Magellan le nouveau Patriarche qu'il serait bien enterré au Patriarchame.
    Une cérémonie a été organisée sans toutefois qu'un topic soit ouvert.


    Sans enfant , il lègue la totalité de sa fortune à son fidèle ami Ahmed Boudhela soit 985 R$ et 15% de l'IJP.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Re: Necrologie

    Message  Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 2:51











    Ahmed Boudhela (PI)


    14 Septembre 1974 -  19 Octobre 2013 



    67 ans


    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : Flemingite noire




    Né dans un quartier aisé de Micropolia en 1974 , il fait des études de management. Diplome en main , il monte son entreprise de vente de produit locaux. Ses affaires fonctionnent bien et il ouvre 3 magasins dans Micropolia. Avec des amis , il théorise le "localisme" qui est un principe économique qui veux que chaque magasin mette en avant les produits locaux de sa région.

    Son chiffre d'affaire augmente à Micropolia et il décide d'ouvrir un magasin de vente de produit locaux Picabien à Picabie où vient la famille de sa mère. Là aussi c'est une réussite et il va très rapidement ouvrir des magasins dans chaque ville de Francovie.

    Il fait fortune et investit son argent dans les transports qui lui vaux d'etre bien vu du régime.
    Il gagne plusieurs dizaines de procès qui protège son brevet.
    Il continu à gagner de l'argent et décide de venir en aide à Lucien Lepalion , en grosse difficulté financière à cause du régime en le nommant conseillé et critique juridique.

    Le régime non-satisfait de cette nomination ne le voit plus d'un si bon oeil.
    Pendant ce temps il aide financièrement les divers groupes de résistant dont principalement celui de Archibald Parmentier.
    Il commence à perdre enormement de procès à cause du régime.

    Il est meme condamné à une forte amende pour pratique concurrentielle illegale. Son entreprise est en très grande difficulté et il est obligé de vendre plusieurs magasins à des collaborateurs du régime.
    Mis sous surveillance par le régime , il ne peut plus faire de don aux résistants.

    Le régime l'oblige à vendre à bas prix son entreprise. Les critiques publiques de Lucien Lepalion vont réussir à faire fuir les clients et à provoquer la faillite pour le nouveau propriétaire à la coupe du régime. Le régime lui demande de licencier Lucien Lepalion ce qu'il ne fera pas.
    Ils seront condamné tous les deux à 6 mois de prison pour menace contre l'Etat en 2010.

    A sa sortie , il est ruiné.
    Il va retourner chez ses parents et fera quelques petits boulots.

    En 2012 , il est contacté par le chef des detracteurs , un réseau de résistance très violent envers le régime qui lui demande de les mettre en contact avec des anciens collaborateurs. Il refuse n'acceptant pas les methodes de ce dernier.

    Quelques mois plus tard , son ami Lucien Lepalion est arreté par le régime pour etre executé , il contact le chef des detracteurs pour le sauver en echange de plusieurs services.
    Les detracteurs intercepteront le convoi en executant les 22 policiers.
    Il leur rend quelque services qui aideront à la révolution.

    A la chute de Jallan et à la refondation du clan , il encourage son ami Lucien Lepalion à se présenter pour le Patriarcat mais ce dernier refuse , il soutient donc Archibald Parmentier.
    A son election , ce dernier va le nommer Vice-Patriarche aux affaires économiques par concession à Lucien Lepalion.
    Il obtient de la part du gouvernement provisoir quelques indémnité pour ce qu'il a subit sous l'ancien régime.


    Il participe activement à la fondation des entreprises du Clan.

    Reprenant sa théorie du localisme en matière de nourriture il décide de rassembler toutes les fermes de Picabie sous l'entreprise "les Fermes du Pican". Il rachete des accréditations aux autres Clans pour que le Clan obtiennent le plus d'entreprise.


    Avec la mise en place d'EcoMicro , il fonde Francovex pour rassembler toutes les entreprises du Clan et il participera à la fondation de toutes les entreprises du Clan.

    Il devient adepte du Portalysme , un nouveau courant économique.
    Sous sa présidence , Francovex va devenir le Conglomerat le plus important de la Francovie.

    Touché par la Flemingite noire , il décède quelques jours après son ami Lucien Lepalion.



    Il a été enteré au Patriarchame dans la galerie des Célébrités.
    Il a fait parti des memoires salués lors de la grande cérémonie suite à la Flemingite noire avec Archibald Parmentier et Stephane Maurier.


    Il lègue la totalité de sa fortune à sa famille (PNJ). C'est à dire 88 R$ et 19% de l'IJP.
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Jannie Madnar

    Message  Antoine Magellan le Lun 28 Oct - 3:00











    Jannie Madnar (PI)


    4 Fevrier 1972 -  11 Octobre 2013 



    61 ans


    Lieu d'habitation principal : Picabie

    Cause du décès : Flemingite noire




    Né en 1972 dans une ville proche de Micropolia , elle fait des études de litteratures. Eleve brillante elle obtient un diplome de litterature. Elle commence sa carrière comme bibliothecaire et profite de son temps libre pour ecrire des romans.

    Voulant developper la culture francovare , elle essaye avec l'Association de Defense de la Culture Nationale de lancer plusieurs débats sur l'importance de la culture dans la vie de tous les jours.
    Débat qui deviendront trop houleux pour le régime qui dissoudra l'association en 1999.

    Elle obtient un poste à la bibliotheque centrale du régime et ecrit de nouveau livre sur l'importance de la culture et de la litterature. Elle ecrit egalement un livre philosophique sur le sport.
    Ses ouvrages mal vu par le régime provoqueront son licenciement.

    Au chomage , elle perd sa maison et se retrouve dans la rue avec ses livres. Grace à l'aide d'un ami , elle obtient un poste à Picabie lui permettant de vivre convenablement. Elle a cependant arreté d'ecrire.
    En 2007 , elle fonde une petite librairie qui met en avant les petits auteurs.
    Ces auteurs n'etant pas controlé par le régime , elle subit des pressions et voit sa librairie arbitrairement fermée en 2009.

    Elle rencontre à ce moment là Archibald Parmentier qui la charge de s'occuper des archives de ses ouvrages menacés par le régime.
    Voyant qu'elle s'embarque dans un réseau de resistance , elle prend peur et refuse tout en cachant les ouvrages les plus importants.

    En 2011 , ses parents meurent dans un incendie accidentel de leur maison.
    Suite à cette tragédie , elle décide de resister completement.
    Elle participe à la révolution de 2012 en protegeant les ouvrages que les Jallanistes , voyant leur régime plonger , voulaient bruler.

    Se sentant à présent pleinement Picabienne , elle devient membre du Clan Picaban mi-2012.
    Suite à l'election de Archibald Parmentier au patriarcat , elle est nommée à sa surprise vice-patriarche aux affaires culturelles et sportives.
    Elle dirige à présent les archives du Patriarchame.


    Elle met en place un club de Foot et de Basket et favorise tous les sports au sein du Clan.

    Elle veux favoriser la culture et a l'idée de créer les Francovex d'Or pour créer des récompenses en Francovie. Elle sera Présidente du Jury de la première édition.

    Elle participe egalement activement à la candidature Picabienne à la première edition de Francovision voyant la victoire de l'un de leur groupe. C'est l'une de ses plus grandes réussites.

    Elle essaye de favoriser les projets historiques à la foi du Clan et de la Francovie mais est touchée mortellement par la Maladie lors de la crise de la Flemingite noire.





    Malgrès le fait qu'elle était vice-Patriarche , elle n'a pas été entéré dans le Patriarchame. Elle n'était pas totalement considéré comme Picaban.
    Cependant une foule importante été présente pour son enterrement dans le cimetierre de la ville.


    Veuve , elle lègue ses 492 R$ au clan Picaban. Dernier vestige d'une Micropolienne devenue Picaban.

    Contenu sponsorisé

    Re: Necrologie

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 26 Mai - 21:49