La plus grande des micronations !


    Dementellement du G-30

    Partagez
    avatar
    Antoine Magellan

    Messages : 5909
    Date d'inscription : 02/12/2012
    Age : 23
    Localisation : Picabie

    Dementellement du G-30

    Message  Antoine Magellan le Sam 16 Mar - 19:10

    Dans le quartier des entrepots de Vif , une ville aux alentours de Picabie , à 18H les 30 membres du G-30, une secte néo-jallaniste se réunissent dans leur Quartier General qui est un ancien entrepot de blé.

    Dans l'avenue en face de l'entrepot , une voiture est garé. A la place du chauffeur se trouve le Commissaire Grochin qui avec des jumelles surveille la réunion.

    Le Commissaire Grochin est un des nouveaux policiers issus de la réforme de la police orchestré il y a quelques semaines. Il dirige l'enquete sur cette secte néo-jallaniste qui essaye d'enbriguader avec + ou - de réussite des lycéens , des étudiants et des scientifiques.

    L'une de ses sources l'avait prévenu de cette réunion très importante.
    Alors qu'il surveille depuis des heures devant l'entrepot, il essaya de prendre en photo les visages mais les membres avaient tous une cagoule noire digne des plus grand gangsters.

    Alors que les 30 membres sont présent et que la réunion était sur le point de se terminer , le commissaire ne connaissant pas les identités des membres déclencha l'assault avec l'accord du ministre de l'interieur.
    2 hélicoptères et 400 policiers arrivèrent très rapidement et commencèrent à faire le siège de l'entrepot.

    Malgrès les demandes du commissaire qui dirige les opérations , les membres refusent de se rendre et sont bien armé car cet entrepot contenait des armes lourdes.
    Si bien qu'ils désidèrent d'ouvrir le feu pour tenter une sortie.
    Ce fut un carnage avec 17 morts du coté du G-30 et 2 du coté des policiers ainsi qu'un blessé grave.
    Le commissaire pressé par le ministre enclencha l'assault , des fumigènes sont lancés et les policiers entrent , le G-30 refusant toujours de se rendre répliqua aux tires de la police francovare mais les professionnels de la sécurité bien plus entrainé fire 12 decès du coté des jallanistes.

    Il ne reste qu'un membre , le chef du G-30 qui se trouve dans un petit atelier au fond à l'étage de l'entrepot.
    Les autres membres sont tous mort et le commissaire essaye de le convaincre de se rendre car le G-30 n'est qu'un des groupes jallanistes de Picabanie et les enquetes pour ces derniers n'avance pas , le témoignage de ce chef de cette cellule devrait lui suffire à arreter les dirigeants des autres cellules.

    Après de difficile négociation pendant de longues heures , le fugitif accepte de se rendre.
    La presse étant arrivé , le commissaire le menote mais n'enlève pas sa cagoule , ils sortent de l'entrepot sous les flashs des journalistes qui se trouvant à 150 mètres de la sortie de l'entrepot voulaient tous leur scoop.

    Alors que le jallaniste allait entrer dans la voiture , un son très bruyant éclate et il s'effondre , une balle dans la tete.

    Le commissaire cria : "Un Sniper !!".
    Panique parmis la presse et les curieux qui commencent à s'enfuir dans une panique générale.
    Les policiers essayent tant bien que mal de calmer la foule tandis que d'autres essayent de trouver le tueur.
    Une ambulance arrive mais il déja trop tard.

    A 22H , le Ministre de l'interieur et de la Justice , Eugène Fourcade arrive à l'entrepot pour faire une déclaration :


    Je suis ici pour rassurer la population et pour lui dire que la police , à l'image de ce dementellement est efficace surtout depuis la réforme pour la proteger non seulement des jallanistes mais de tous les autres criminels de notre pays.
    La supression de ce groupe est une réussite grace à une collaboration entre les services locaux et ceux de l'Etat.
    Cette collaboration n'est pas toujours aussi bonne dans toutes les villes et dans toutes les régions.
    A ce titre j'ai décider de publier un rapport des chiffres de la déliquance pour les principales villes du pays en précisant la qualité de la collaboration entre les services.
    Ceci afin de dire à ceux qui dirige ses services de faire des efforts et le cas echant à quitter leur poste si ils n'y parviennent pas.
    Quant au Sniper , la police le recherche , il est certain qu'il s'agit d'une personne qui travaille pour une autre cellule jallaniste , nous le retrouverons.
    L'identité des membres du G-30 ne sera pas rendu public afin de ne pas gener ni les familles ni l'enquete.
    Cependant je tiens à préciser qu'il s'agit de personne plus ou moins anonyme sauf en ce qui concerne son chef qui était une personne suffisament connu pour que je sois obligé de dire son nom vu que son abscence sera appercu par la presse.
    Il s'agissait de Regis Noirette , Ex-Président de la Fédération PPC de Picabie , Ex-Porte Parole de ce meme parti politique et Conseillé National de ce Parti au moment de sa mort.

    Merci.


    La presse en entendant le nom du chef du G-30 se jette sur le ministre pour obtenir des commentaires et sa réaction sur cette révélation.
    Celui ne déclara seulement qu'il n'a pas de "commentaire , laissez l'enquete avancé".

      La date/heure actuelle est Sam 26 Mai - 21:53